Skip to content
2 décembre 2013 / So from Paris

Livrovore!

large

Crédit photo We ♥ it

Hello,

Une petite revue littéraire avec du bon et du moins bon, je reste un peu mitigé sur le succés de certains Best Sellers mais comme on dit tous les goûts sont dans la nature et cet adage fonctionne aussi en littérature.

Ce n’est que mon humble opinion car je ne me considère nullement comme une critique littéraire, alors si vous avez envie de vous aussi laisser votre opinion si vous avez lu ces livres, cela m’intéresse.

————————————————————————————————

Un avion sans ailes : Auteur : Michel Bussi | Éditions : Pocket | 

————————————————————————————————

Lyse-Rose ou Émilie ?

Quelle est l’identité de l’unique rescapée d’un crash d’avion, une fillette de trois mois ?

Deux familles, l’une riche, l’autre pas, se déchirent pour que leur soit reconnue la paternité de celle que les médias ont baptisée « Libellule ».
Dix-huit ans plus tard, un détective privé prétend avoir découvert le fin mot de l’affaire, avant d’être assassiné, laissant derrière lui un cahier contenant tous les détails de son enquête.
Du quartier parisien de la Butte-aux-Cailles jusqu’à Dieppe, du Val-de-Marne aux pentes jurassiennes du mont Terrible, la jeune femme va dénouer les fils de sa propre histoire jusqu’à ce que les masques tombent. Hasards et coïncidences ne sont-ils que les ricochets du destin ? Ou bien quelqu’un, depuis le début, manipule-t-il tous les acteurs de ce drame ?

avion

On peut dire que c’était le roman de l’été, mais je n’ai pas succombé tout de suite et j’avais même des réticences, j’ai donc été agréablement surprise par ce livre.

Je l’ai lu hyper rapidement et en ce qui concerne l’intrigue et l’histoire, il n’y a rien à dire, c’est prenant, il y a les rebondissements qu’il faut et où il faut.

Toutefois j’ai trouvé les personnages plutôt plats et caricaturaux : Emilie est parfaite, Marc l’adule et Malvina est une tueuse de série B, de plus on tombe aussi très vite dans le cliché de l’argent ne fait pas le bonheur.

Un bon livre détente que l’on commence et qu’on a vraiment envie de terminer, tout de même.

————————————————————————————————

L’Evangile selon Pilate : Auteur : Eric Emmanuel Schmitt | Éditions : Poche | 

————————————————————————————————

Yéchoua, au Jardin des Oliviers, supplie Dieu de pousser les hommes à rester sans pitié, mais aussi à faire vite.
Il revient surtout sur sa vie passée. Sur sa jeunesse contestataire, sa quête qui a pris un visage nouveau lorsque Yohanân le Plongeur a affirmé voir en lui le Messie.
Pilate, lui, écrit à Titus ce qu’il voit et vit depuis cette Pâque où il a dû se résoudre à faire crucifier un homme qui avait sauvé son épouse. En plus de ses problèmes de conscience, le préfet romain doit affronter les troubles engendrés par une prétendue résurrection.
Il s’interroge et mène l’enquête. Alliant l’humour à la réflexion, la vie de Jésus et les mois qui ont suivi sa mort revisités avec maestria par un des plus grands auteurs dramatiques français contemporains.

pilate

J’ai beaucoup aimé L’Évangile selon Pilate, livre en deux parties distinctes et différentes mais tout aussi interessantes l’une que l’autre.

Dans la première partie on voit un Yéchoua/Jésus en proie au doute, et questionnant sans cesse son entourage sans prendre tout pour argent comptant.

Il deviendra, Yéchoua  un Messie malgré lui.

Dans la seconde partie, c’est le début d’une enquête policière mené par Ponce Pilate, on la suit au travers de sa correspondance avec son frère Titus.

Pilate est très cartésien, et échafaude plusieurs théories pour tenter de comprendre la résurrection présumée de Yéchoua/Jésus.

Une vraie enquête policière, des théories, des soupçons, des élaborations de complots et de coupables dans les hommes proches et puissants de Jérusalem.

On va voir peu à peu cet homme se heurter aux limites de ses théories d’abord certain, et serein, puis peu à peu glissant vers la colère, la peur, et enfin l’incertitude.

Un très bon roman, que je conseille fortement.

————————————————————————————————

La liste de mes envies : Auteur : Grégoire Delacourt | Éditions : Broché| 

————————————————————————————————

Jocelyne, dite Jo, rêvait d’être styliste à Paris. Elle est mercière à Arras. Elle aime les jolies silhouettes mais n’a pas tout à fait la taille mannequin. Elle aime les livres et écrit un blog de dentellières. Sa mère lui manque et toutes les six minutes son père, malade, oublie sa vie. Elle attendait le prince charmant et c’est Jocelyn, dit Jo, qui s’est présenté. Ils ont eu deux enfants, perdu un ange, et ce deuil a déréglé les choses entre eux. Jo (le mari) est devenu cruel et Jo (l’épouse) a courbé l’échine. Elle est restée. Son amour et sa patience ont eu raison de la méchanceté. Jusqu’au jour où, grâce aux voisines, les jolies jumelles de Coiff Esthétique, 18.547.301€ lui tombent dessus. Ce jour-là, elle gagne beaucoup. Peut-être.

envie

Je suis restée hermétique face à ce livre.

J’avais deja des doutes et puis tout le monde a commencé à le lire et à m’en faire l’éloge, alors je me suis laissée tenter pour me faire mon propre avis.

Alors, oui tout le monde a révé au moins une fois d’être le grand gagnant, celui du premier rang, ici c’est pour moi l’auteur qui a touché le gros lot car ce livre est devenu un Best Seller et je ne comprends toujours pas pourquoi/comment.

Ce livre est d’une tristesse surtout à cause du personnage principal/narratrice, de son caractère et de la facilité qu’elle a à pardonner et se laisser marcher dessus sans sourciller.

Comment peut-on se complaire dans une vie qu’on juge si médiocre, entourée de gens médiocres, avec des activités médiocres?

Par ailleurs, je prends le contre pieds de tout ce que j’ai pu entendre autour de moi car je n’ai rien trouvé d’original dans l’histoire, et la fin est franchement banale, et quand je sais que l’adaptation au cinéma est en cours de tournage, je crains le pire.

Bises et merci de vos commentaires ♥

 

Devenez fan du blog sur Facebook ici

Rendez-vous sur Hellocoton !

Advertisements

4 commentaires

Laisser un commentaire
  1. chachahihi / Déc 2 2013 10:30

    j’aime beaucoup quand tu nous présente des livres
    cela me donne des idées pour mes lectures
    gros gros bisous

  2. nalou / Déc 2 2013 10:33

    fan d’Eric Emmanuel Schmitt alors je ne suis pas très objective 😉 mais j’ai beaucoup aimé aussi l’évangile selon pilate
    j’ai passé mon tour sur la liste de mes envies, trop de battage, trop de flatteries…ça m’a fait fuir 😉

  3. Sylvie Estrade / Déc 2 2013 10:51

    Cela m’arrive souvent d’être à contre courant, en particulier je deteste le Delphine de Vigan,….
    Bisous Sonia

  4. letizia / Déc 3 2013 8:07

    je suis fan de E E Schmitt je crois que jai tout lu!
    bis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :